Quel est le rôle d’un jardinier ?

Accueil / Jardin / Quel est le rôle d’un jardinier ?

Le métier de jardinier requiert diverses connaissances et différentes compétences. Ce professionnel des plantes doit savoir observer les plantations pour en favoriser le développement. Il agit autant pour entretenir le jardin que pour prévenir l’apparition de ravageurs, de parasites ou de plantes adventices. Découvrez le rôle du jardinier, ses compétences et les contraintes physiques de la profession.

jardinier (3)

Que fait un jardinier ?

Si le balai à feuille est l’outil maître du jardinier, il n’est pas le seul. Car ce professionnel des espaces verts ne se contente pas de ramasser les feuilles pour entretenir parcs ou jardins. Il peut aussi s’occuper de la création, de la plantation ou encore de l’engazonnement des surfaces extérieures. Ses fonctions sont nombreuses et variées, à l’image de la liste suivante :

  • amender la terre
  • débroussailler
  • désherber les parterres de fleurs
  • élaguer les arbres
  • engazonner
  • fertiliser les sols
  • inspecter le système d’arrosage
  • nourrir les végétaux
  • préparer les sols
  • prévenir la prolifération de parasites et les maladies
  • soigner les végétaux
  • tailler les haies et les arbustes
  • tondre le gazon

Quelles sont les compétences requises d’un jardinier ?

Cette énumération non exhaustive requiert de nombreuses compétences et la connaissance approfondie de chaque type de plante. Les fonctions du jardinier vont au-delà de l’entretien des espaces verts. Il peut être amené à participer à l’aménagement des voies d’eau, des routes, des terrains de golf, des parcs, etc. Il doit par conséquent avoir des compétences élargies en :

  • botanique
  • horticulture
  • manipulation d’outils et d’équipements de jardinage (faucille, serpe, dresse-bordure, motoculteur, scarificateur, etc.)
  • conduite d’un véhicule
  • et même en gestion
jardinier (1)

Quelles sont les contraintes physiques du métier de jardinier ?

Les diverses activités du jardinier requièrent une bonne forme physique. Le travail de la terre n’est en effet pas dénué de contraintes pouvant occasionner des troubles musculo–squelettiques. Aussi appelées TMS du BTP, ces douleurs surviennent au niveau des cervicales ou des articulations lombaires. La solution de prévention de ces affections consiste à s’équiper d’un outillage spécifiquement adapté à l’entretien des espaces verts.

Le jardinier travaille en extérieur en toutes saisons. En plus des aléas climatiques, il est soumis à des contraintes physiques dans le cadre de ses fonctions. L’utilisation d’un matériel adapté à l’entretien des jardins et parcs permet de réduire les contraintes dues aux postures difficiles.