Home Maison écologique Récupération de l’eau de pluie : un intérêt pour tous !

recuperation-eau-pluie

Récupération eau pluie : un geste écologique pour sauver la planète

La récupération de l’eau de pluie est une solution économique et écologique pour toute habitation. En effet, avec l’augmentation de prix de l’eau en France ces dernières années, il est plus ou moins préférable de recycler et de stocker cette ressource. Cela permet également de limiter des rejets d’eaux pluviales en milieu urbain qui peuvent entraîner par la suite des problèmes des inondations. Pourtant, au vu d’une réutilisation mal contrôlée dans certaines habitations, il est primordial de respecter les techniques d’installation du système de récupération et les conseils d’utilisation de l’eau de pluie.

Différentes utilisations de l’eau de pluie

La récupération d’eau de pluie peut se faire à plusieurs destinations, pour la maison comme pour le jardin : arrosage des plantes, nettoyage de la voiture, alimentation des WC, lave-linge. À noter qu’il est interdit de la consommer. Pour des usages à l’intérieur de votre maison, le traitement d’eau nécessite des équipements plus importants. La filtration est indispensable pour un usage sanitaire. Il existe différents niveaux de filtration : osmoseur, sterilisateur UV ou filtre céramique. Ces technologies permettent d’éliminer les grosses impuretés, les microbes, les bactéries et les produits toxiques lors de sa circulation jusqu’à la cuve. Vous choisissez le type de filtration selon votre utilisation de l’eau de pluie.

Choisir une cuve à eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie est une nouvelle technique en France qui est en pleine évolution. Elle comporte l’installation d’un système pour stocker l’eau de pluie et l’utiliser ensuite de manière collective ou individuelle. La cuve, le toit et les gouttières sont les éléments les plus importants pour une bonne efficacité du système de récupération. La cuve est un dispositif pour stocker l’eau. Avant l’installation, il faut au préalable définir son volume, matériau et type d’installation. La cuve peut être installée en surface, en profondeur ou à l’intérieur d’une pièce isolée. Chaque type d’installation présente des avantages et des inconvénients. La cuve enterrée est la meilleure option pour économiser de la place et pour ne pas rendre votre jardin disgracieux. La cuve en surface est le système le plus simple à installer.

Le choix du matériau pour une cuve dépend en grande partie de votre budget ainsi que de votre surface :

  • Une cuve en béton est très résistante dans le temps (plusieurs dizaines d’années). Pourtant, son installation nécessite l’intervention d’un installeur professionnel et notamment un budget important.
  • Alors, une cuve en polyéthylène est à la fois moins chère et plus facile à installer. Pour éviter le gel, elle doit être vidée durant l’hiver. L’utilisation d’un produit antigel est strictement interdite.
  • Une citerne souple en polyester haute résistance est une solution transportable pour tout type d’habitation. Elle peut être facilement posée au sol, en extérieur comme en intérieur. Pour des raisons esthétiques, il est vivement recommandé de la placer à des endroits discrets (vide sanitaire, dessous de terrasse ou derrière d’une haie) afin de la masquer.

Le système de récupération d’eau de pluie est un investissement raisonnable. De plus en plus, les Français utilisent ce système pour réduire efficacement le montant de leur facture d’eau.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 158060

Traitement au sel piscine, entretien piscine au sel , entretien naturel piscine Après le choix du type de  piscine vient rapidement le choix du traitement...