Home Aménagement exterieur Quelle motorisation de portail choisir ?

Opter pour un portail motorisé est un gage de sécurité et de confort amélioré. Vous souhaitez en acquérir un mais vous ne savez pas vers quel choix vous tourner ? Conseils.

Motorisation de portail : pour quel type d’ouverture ?

Si vous ne possédez pas encore le portail qui sera motorisé, le champ des possibles vous est ouvert. Vous pouvez en effet faire le choix d’un portail design mais très lourd ou au contraire sobre et léger. Surtout, vous pouvez choisir le type d’ouverture qui vous convient le mieux.

Le portail battant. Ce portail est composé de deux ventaux (battants) qui s’ouvrent vers l’intérieur comme vers l’extérieur selon les besoins. Le portail battant est compatible avec un accès en pente si cette dernière n’est pas très importante.

Le portail coulissant. Plus résistant qu’un portail battant mais généralement plus cher, le portail coulissant est composé d’un seul ventail qui s’ouvre latéralement. Il est particulièrement adapté aux petites surfaces ou aux entrées en montée.

Dans tous les cas, choisissez un portail qui répond à vos besoins (cadence, vitesse, quels moyens de commande à distance) mais aussi à votre terrain : n’oubliez pas de minutieusement vérifier les mesures de votre entrée pour votre portail. Enfin, pour faire le choix d’une solution qui colle à votre budget, estimez les travaux de maçonnerie et d’électricité pour sa mise en place.

Avantages et inconvénients des différentes motorisations de portail

Une fois que vous avez choisi votre portail et son mode d’ouverture, il convient de sélectionner la bonne motorisation. Il existe cinq motorisations pour portails coulissants et battants. Voici les avantages et inconvénients de chacun pour vous aider à y voir plus clair.

La motorisation à vérins. Discrète, compacte, elle s’adapte à des portails lourds. Bon marché, elle n’est pas adaptée aux portails coulissants.

La motorisation à bras. Imposante mais rapide, elle est adaptée à tous les types de portail. Elle est encombrante mais convient à des portails lourds.

La motorisation à roues. Très pratique, elle s’adapte à tous les types de terrains et à tous les angles d’ouvertures. Elle est par contre peu esthétique.

La motorisation enterrée ou semi-enterrée. Discrète, esthétique et peu encombrante, elle s’adapte à tous les portails mais demande des travaux plus importants.

La motorisation intégrée. Discrète, esthétique et peu encombrante. Elle présente de gros inconvénients en cas de panne.

Comment choisir une motorisation de portail de qualité ?

Pour une motorisation de portail de qualité, la solution choisie doit répondre aux exigences de la norme NF EN 13241-1. L’arrêt d’ouverture en cas d’obstacle est quant à elle normalisé par la  NFP 25-362. Il vous faut donc vérifier que la solution choisie corresponde à ces deux normes : c’est un pas obligatoire pour être sûr de la qualité et de la robustesse de son portail motorisé.

De même, vous pouvez vérifier avant achat si le kit de motorisation que le fabricant livre à ses clients est conforme. Vous devez retrouver :

  • Un clignotant de signalisation ;
  • Des photocellules (coupent la motorisation si une personne est dans une zone à risque ;
  • Des palpeurs (détection de choc frontal) ;
  • Des capteurs d’arrêt en fin de course.

Enfin, pour un portail motorisé de qualité, envisagez des évolutions (visiophone par exemple), des moyens de commande d’ouverture variés (télécommande, boitier, clef, badge) et une fonction « ouverture piéton » qui peut s’avérer être très pratique si vous souhaitez empêcher les véhicules d’entrer chez vous mais pas vos invités.

Laisser un commentaire

A LA UNE

0 155786

Traitement au sel piscine, entretien piscine au sel , entretien naturel piscine Après le choix du type de  piscine vient rapidement le choix du traitement...